dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > La Chine promet de ne plus procéder à des essais antisatellites

La Chine promet de ne plus procéder à des essais antisatellites

RIA Novosti

lundi 12 février 2007, sélectionné par Spyworld

logo

La Chine n’envisage pas de procéder à de nouveaux tests de destruction de satellites dans l’espace, a déclaré lundi le ministre chinois de la Défense, Cao Gangchuan, cité par l’agence de presse japonaise Kyodo.

Il s’agit de la première déclaration d’un responsable militaire chinois au sujet de l’expérience réalisée par la Chine le 12 janvier dernier, lorsqu’un missile balistique de moyenne portée a pulvérisé un vieux satellite météorologique chinois, à quelque 800 kilomètres de la Terre.

Après deux semaines de silence, Pékin a confirmé que le test avait été un succès, ce qui a fait de la Chine le troisième pays après la Russie et les Etats-Unis possédant des armements susceptibles d’abattre un objet dans l’espace.

Les représentants chinois soulignent qu’ils s’apprêtent à utiliser l’espace uniquement à des fins pacifiques, mais de nombreux pays se sont dits préoccupés par le fait que les débris du satellite détruit présentent une menace pour les vaisseaux spatiaux et la Station spatiale internationale (ISS).

Le porte-parole du gouvernement japonais Yasuhisa Shiozaki a souligné, lors d’une récente conférence de presse, que le manque de transparence du programme militaire chinois suscitait de grandes inquiétudes dans la région extrême-orientale et dans nombreux pays du monde.

La Chine a assuré le Japon qu’elle avait pris en compte ses inquiétudes et a toujours prôné la domestication pacifique de l’espace, a indiqué aux journalistes le chef de la diplomatie japonaise, Taro Aso.

Il s’agissait du premier essai réussi après trois tentatives malheureuses, mais il a démontré la menace potentielle des armements chinois pour les satellites américains de reconnaissance, évoluant sur la même orbite que les satellites météorologiques chinois, selon les experts militaires.

Les satellites situés dans la zone accessible aux missiles chinois sont extrêmement importants pour les Etats-Unis car il s’agit de satellites de télécommunication et du système de positionnement global GPS dont les données sont utilisées pour les "bombes intelligentes" ainsi que pendant la conduite des troupes et la reconnaissance. L’essai réussi du missile chinois a montré la vulnérabilité potentielle de ces satellites.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :