lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Technologie > Des terminaux mobiles à lecteur d’empreintes digitales

Des terminaux mobiles à lecteur d’empreintes digitales

Bruno Bel, Réseaux & Télécoms

mardi 13 février 2007, sélectionné par Spyworld

logo

A l’instar de Hewlett-Packard, qui envisage de pénétrer le marché des PDA et smartphones avec l’iPaq 500, le Japonais Toshiba annonce aujourd’hui ses premiers terminaux mobiles, avec toutefois une distinction de taille, des modèles dotés d’un système de sécurisation biométrique. Avec le vol croissant des téléphones portables et des PDA, et donc la perte de données parfois sensibles pour une entreprise, la sécurité pour ce genre d’appareils est devenue une préoccupation importante pour les constructeurs. Le cabinet Dynamic Markets, mandaté par Toshiba, révèle que 90% des cadres dirigeants et chefs d’entreprise européens stockent leurs données confidentielles sur leur outil de communication et, parmi eux, 22% admettent avoir déjà perdu leur terminal. Utilisant le système d’exploitation Windows Mobile, les Portégé G500 et G900 intègrent un lecteur d’empreinte biométrique. Disponible au printemps, le G500 possède un système de push e-mail et permet de naviguer sur le Web. Compatible HSDPA et WiFi il peut être utilisé pour de la voix sur IP. Quant au G900 prévu pour cet été, il se distinguera entre autres de son petit frère par l’accueil de la version 6 de Windows Mobile et d’une connectivité étendue : EDGE, HSDPA WiFi et Bluetooth.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :