vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > ECA : ventes records pour le fabricant de robots

ECA : ventes records pour le fabricant de robots

F.Berthon, Cercle Finance

mardi 13 février 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le spécialiste de l’automatisme en milieu extrême ECA est moins connu que Finuchem, son principal actionnaire, qui détient 51% de son capital. Ses derniers chiffres annuels d’activité ne passent toutefois pas inaperçus. Le titre ECA bondit de 4% mardi à mi-séance, dopé par l’annonce d’un chiffre d’affaires en croissance spectaculaire de 92% à 72,93 millions d’euros, nettement supérieur aux dernières prévisions de 65 millions d’euros.

La croissance s’est accélérée au quatrième trimestre, au cours duquel le chiffre d’affaires d’ECA a bondi de 162% pour s’établir à 25,810 millions d’euros.

L’activité du secteur Défense a grimpé de 69% pour représenter 52% du chiffre d’affaires global du groupe en 2006. Dans ce domaine, l’exercice 2006 a notamment été caractérisé par la livraison des robots MINIROC de combat urbain et la livraison du premier d’une série de sept drones de surface pour la DGA. L’activité du secteur civil s’est envolée de 125% grâce à l’intégration de sociétés acquises au cours de l’exercice, notamment dans le secteur aéronautique. Les nouvelles filiales ECA FAROS et ECA Sinters ont d’ailleurs dépassé les attentes du groupe.

ECA table sur une croissance à deux chiffres de son activité pour l’exercice 2007. Le groupe fonde sa confiance sur des prises de commandes de l’année d’un montant supérieur à 80 millions d’euros pour le périmètre actuel. ’Après une année 2006 marquée par une croissance externe soutenue, 2007 devrait bénéficier de la montée en puissance des sociétés acquises et redressées.’ estime ECA. Soulignant la bonne visibilité des programmes civils et militaires sur lesquels il est positionné, ECA se fixe désormais un objectif de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici trois ans ’hors probables opérations de croissance externe’.

Alors que les résultats complets 2006 seront publiés le 17 avril 2007, ECA ne fournit toutefois aujourd’hui aucune indication sur l’évolution de sa rentabilité au cours de l’exercice écoulé. On se souvient que le résultat net part du groupe avait grimpé de plus de 38% à 3,351 millions d’euros au premier semestre 2006. Il est prévu par ailleurs que le niveau de rentabilité d’ECA Sinters soit proche de l’équilibre en 2006 avant un retour aux bénéfices en 2007.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :