dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Intelligence économique > L’intelligence économique en entreprise, un processus (...)

L’intelligence économique en entreprise, un processus stratégique

Henri-Paul Soulodre, Blog les Echos

mercredi 14 février 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Mi-décembre 2006, face à ses concurrents américains, EADS premier hélicoptériste mondial enlevait une commande de 322 hélicoptères utilitaires légers, qu’il va assembler dans le Mississippi. Succès notoire, mais sans commune mesure avec l’appel d’offres du Pentagone pour le remplacement de 400 vieux ravitailleurs KC135 au prix unitaire de 150 millions de dollars, qui oppose Boeing à EADS. Pour convaincre le Congrès américain, EADS qui s’est allié pour cette affaire avec Northrop Grumman doit se construire une image politiquement correcte d’une vraie entreprise américaine. Devenir « américain » et même, si possible, meilleur « américain » que Boeing lui-même (dont l’image a été ternie par une affaire de corruption), tel est le défi d’EADS.

Pour relever un tel défi, ce que l’on désigne sous le nom d’Intelligence Economique d’Entreprise est l’instrument efficace et sensible qui est le seul pertinent. Cette discipline peut, en effet, à la condition qu’elle soit perçue comme un processus majeur interne, intégré au système de pilotage stratégique de l’entreprise, accroître notablement la performance des méthodes classiques utilisées depuis longtemps - de la détection et de l’analyse d’informations sensibles au lobbying, voire aux pratiques d’influence plus ou moins agressives.

Lire la suite


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :