dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Un Canado-égyptien avoue avoir espionné pour Israël

Un Canado-égyptien avoue avoir espionné pour Israël

AFP

jeudi 15 février 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Un Canado-égyptien détenu en Égypte où il est accusé d’espionnage au profit d’Israël aurait avoué pendant un interrogatoire avoir recruté au Canada plusieurs gays et Arabes pour le compte des services secrets israéliens, affirme jeudi le quotidien de référence The Globe and Mail.

Le journal indique que, « s’il faut en croire la transcription de cet interrogatoire » qu’il a « vue », Mohammed Essam Ghoneim al-Attar aurait avoué être un « sioniste homosexuel » ayant tourné le dos à l’Islam et à son pays d’origine.

Dans cet interrogatoire, qui, selon le journal, a eu lieu en janvier dernier dans un endroit secret en Égypte, il aurait avoué avoir identifié des recrues potentielles pour le Mossad en se servant de son emploi à Toronto dans une succursale de la banque CIBC.

M. El-Attar, 31 ans, aurait été marié quatre fois au Canada.

Les services de renseignement égyptiens auraient commencé à s’intéresser à lui au début de 2002 alors qu’il avait quitté l’Égypte pour la Turquie. Il avait été accepté la même année comme réfugié au Canada.

M. El-Attar aurait été recruté par le Mossad en Turquie, où il serait converti au Christianisme, étudiant même dans des écoles catholiques.

Il avait invoqué sa nouvelle religion et son homosexualité pour demander l’asile au Canada en 2002.

Il a été arrêté au Caire le 1er janvier alors qu’il visitait sa famille, et accusé de corruption, espionnage et conspiration pour « nuire aux intérêts nationaux de l’Égypte ».

Le ministre israélien de la Sécurité intérieure Avi Dichter a rejeté les accusations égyptiennes d’espionnage contre Israël, lors d’une récente visite au Canada.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :