lundi 11 décembre 2017

Accueil du site > Technologie > Galileo : Bruxelles confirme une "réflexion" sur une fusion des (...)

Galileo : Bruxelles confirme une "réflexion" sur une fusion des offres

AFP

mercredi 11 mai 2005, sélectionné par Spyworld

logo

BRUXELLES, 11 mai 2005 (AFP) - La Commission européenne a confirmé mercredi qu’une "réflexion" était "en cours" sur une possible fusion des offres des deux candidats à la concession du système européen de navigation par satellite Galileo, Alcatel-Finmeccanica d’une part et EADS-Thales d’autre part.

Il y a "une réflexion en cours sur un possible projet de fusion", a reconnu devant la presse Stefaan De Rynck, porte-parole du commissaire européen aux Transports, Jacques Barrot, chargé du dossier.

"Mais on a (toujours) deux offres sur la table", a-t-il immédiatement ajouté.

Une source proche du dossier a confirmé mercredi une information du quotidien français La Tribune selon laquelle les consortiums Alcatel-Finmeccanica d’une part et EADS-Thales d’autre part élaboraient une offre commune pour la concession de Galileo.

"Une offre commune est actuellement élaborée et elle a été testée auprès de la Commission européenne", a déclaré cette source à l’AFP.

Les deux consortiums iNavSat (EADS, Thales, Immarsat) et Eurely (Alcatel, Finmeccanica, Aena, Hispasat) ont déposé des offres concurrentes pour obtenir la concession du système. Mais l’entreprise publique européenne Galileo JU a déjà échoué deux fois à les départager.

Galileo sera le concurrent européen du seul grand système de navigation par satellite existant aujourd’hui, le GPS américain.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :