mardi 24 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > La Suisse et la France veulent renforcer leur coopération militaire

La Suisse et la France veulent renforcer leur coopération militaire

ATS

lundi 19 février 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le chef du Département fédéral de la défense (DDPS) Samuel Schmid a rencontré son homologue française Michèle Alliot-Marie à Paris. La Suisse et la France ont convenu de renforcer leur coopération en matière de sécurité face à la menace terroriste.

"La Suisse et la France, pays voisins, sont concernés de la même façon par le terrorisme international", a rappelé Mme Alliot-Marie lors d’une conférence de presse à l’issue de la rencontre de travail. "En outre, les répercussions de l’immigration illégale suscitée par la crise en Afrique se font également sentir en Suisse", a-t-elle ajouté.

La ministre de la défense française a salué la perspective d’un renforcement de la collaboration des deux pays en matière militaire et humanitaire. M. Schmid a soutenu Mme Alliot-Marie sur ce point, rappelant les liens de bon voisinage qui unissent la Suisse et la France.

Avant sa rencontre avec Mme Alliot-Marie, Samuel Schmid a assisté à une présentation du Groupement d’intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN). L’unité antiterroriste a été fondée en 1974 à Paris et son quartier général se trouve à Satory, au sud de la capitale française.

Ces troupes d’élites d’environ 120 hommes ont, au cours de leurs histoire, libéré près de 600 otages et neutralisé plus de 1000 criminels.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :