lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Des étudiants israéliens inventent un moyen de ravitailler les drones en (...)

Des étudiants israéliens inventent un moyen de ravitailler les drones en vol

Mickael Finkelstein, IsraelValley.com

mercredi 21 février 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Des étudiants du Technion de la filière « space and aeronautics » ont inventé un moyen de transférer du fuel entre deux drones. Les élèves ont travaillé un an pour développer cette méthode, qui sera révélée aujourd’hui au Congrès Aéronautique Israélien à Haïfa.

L’invention consiste principalement en la création d’un algorithme unique qui actionne un appareil-photo placé sur le bord du tuyau de remplissage.

L’appareil-photo se concentre sur une petite lumière rouge qui délimite la cible, mesure la distance entre le tube et l’ouverture de carburant et donne enfin l’instruction de réapprovisionner le drone.

Le système fonctionne sans aucune intervention humaine, uniquement par l’intermédiaire d’un ordinateur placé dans le drone.

Selon un communiqué de presse de l’université, il n’y a actuellement aucun autre système semblable sur le marché.

Ce système, si l’on stocke environ 400 kilos de carburant à l’intérieur, devrait permettre à drone de voler 36 heures supplémentaires sans réapprovisionnement en combustible.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :

1 Message

  • Sacrés israéliens, ce sont vraiment des "martiens" au sens où l’on appellait les savants atomistes de Los Alamos....!!!
    Combien de structures, de mode de fonctionnment ont ils poussés au plus haut degrés de perfection,...... un nombre incalculable !!!!!
    La différence entre nous autres qui théorisons nos systémes d’armes par rapport à la seconde guerre mondiale, seuls les israéliens travaillent à gagner les guerres d’aujourd’hui.
    C’est leur point fort mais aussi leur talon d’achille, car ce faisant ils sont devenus tellement parano, que leur "carte de la réalité" ne reléve plus de la géopolitique mais de la psychanalyse.
    C’est ce qui les perdra et c’est ce qui finira par provoquer, n’en doutez pas, un Armagédon nucléaire au Moyen-Orient.
    A moins qu’un président Américain n’ai suffisament de couilles pour couper le robinet des subventions, seule thérapie pour les obliger à changer de comportement.