lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > " Aïe ! " s’écrie-t-il devant l’ouvre-boîte ensanglanté

" Aïe ! " s’écrie-t-il devant l’ouvre-boîte ensanglanté

Jean-Pierre Léonardini, l’Humanité

samedi 14 mai 2005, sélectionné par Spyworld

En fait d’attentat de Noël, il s’agissait d’un pétard mouillé. Rappelez-vous, les 24 et 25 décembre, à l’instigation des services secrets américains, six vols Paris-Los Angeles étaient annulés, sous le prétexte qu’avaient été repérés, sur les listes de passagers, des noms de gens enclins au terrorisme. Comment dire cela autrement ? Pour le FBI et la CIA, dès qu’on ne s’appelle pas John Smith ou Peter Brown, on est suspect d’avoir une bombe en poche. Les écoutes téléphoniques demeurent sujettes à caution, la transcription des patronymes n’est pas chose aisée si l’on n’entend pas à la perfection la langue de l’écouté, il y a de la friture, etc. Toujours est-il qu’il fallait notamment dénicher à tout prix un certain Abdou Haï, Afghan échappé de Kandahar en octobre dernier. Renseignements pris et vérifications faites, ce type n’a rien à voir avec celui qui, ayant un nom voisin, ne se serait pas présenté à l’embarquement. Si je suis terroriste, même bête comme mes pieds chaussés de baskets explosives, je change de nom pour monter à bord. Il paraît, selon un enquêteur français, que " des Hai, sans tréma et sans prénom, comme sur la réservation, il y en a des centaines en France ". J’ai ma petite idée sur ce Haï. Un des barbus sur écoute, tout en téléphonant, ouvre une boîte de conserve. Maladroit, il se blesse à la paume avec l’ouvre-boîte. " Aïe ! " s’écrie-t-il. Il n’en faut pas plus pour que l’espion auditif décrète que c’est le nom d’un suspect. Vous n’êtes pas convaincu ? C’est pourtant presque aussi surprenant que l’histoire de la famille Benchelalli, à Vénissieux, qui aurait fait mijoter de la ricine dans des pots à yaourt en vue d’un attentat chimique. En matière de dinguerie, c’est toujours match nul.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :