vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Ouverture du procès d’un Egyptien poursuivi pour espionnage en faveur (...)

Ouverture du procès d’un Egyptien poursuivi pour espionnage en faveur d’Israël

AP

samedi 24 février 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Un Egyptien jugé pour espionnage au bénéfice d’Israël a plaidé non-coupable samedi à l’ouverture de son procès, affirmant qu’il avait avoué sous la torture, a-t-on appris de sources judiciaires.

Mohammed el-Attar, 30 ans, ancien étudiant de la prestigieuse université islamique Al-Azhar du Caire, a été arrêté le 1er janvier alors qu’il venait rendre visite à sa famille en Egypte.

El-Attar aurait reconnu avoir espionné pour le compte d’Israël des Egyptiens et d’autres arabes en Turquie et au Canada. Il aurait reçu consigne de trois contacts israéliens, que l’accusation dit être des agents de renseignement, pour recruter des Egyptiens chrétiens vivant au Canada.

El-Attar risque la perpétuité assortie de travaux forcés tout comme ses trois co-accusés israéliens, jugés par contumace et dont les autorités égyptiennes auraient demandé l’arrestation à Interpol.

Il a accusé des officiers de la sécurité d’Etat de lui avoir extorqué des aveux par la torture. Après sa comparution, l’audience a été suspendue jusqu’à mercredi prochain.

Selon des confessions attribuées à El-Attar et publiées dans la presse égyptienne, il aurait fui le pays en 2001 après sa condamnation à trois ans de prison dans une affaire de fraude bancaire, demandant l’asile au HCR en Turquie, où il aurait rencontré les Israéliens et se serait converti au christianisme. Six mois plus tard, il serait parti s’installer au Canada, travaillant comme serveur dans un fast-food et continuant ses activités d’espionnage rémunéré.

En 1997, l’Egypte avait condamné à 15 ans de prison pour espionnage industriel l’Arabe-israélien Azzam Azzam, libéré huit ans plus tard dans le cadre d’un échange contre six étudiants égyptiens arrêtés en Israël pour avoir franchi illégalement la frontière et tenté d’enlever des soldats.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :