dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > France > Clearstream : un rapport de police démontre la falsification des (...)

Clearstream : un rapport de police démontre la falsification des listings

AFP

mardi 6 mars 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Un rapport de police daté du 19 février dans le cadre de l’instruction sur l’affaire Clearstream a démontré que les listes de comptes avaient bien été falsifiés comme le présumaient les juges Jean-Marie d’Huy et Henri Pons, a-t-on appris mardi de source proche du dossier.

Ce rapport, dont le quotidien Le Parisien fait état dans son édition de mardi, a été réalisé par un service de police spécialisé, l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC) pour le compte de la Division nationale des investigations financières (DNIF).

"Ca ne fait que confirmer ce que l’on savait déjà", commente un observateur du dossier.

Les enquêteurs ont procédé à la comparaison de tous les listings de faux comptes Clearstream avec le document présumé d’origine qui a servi à la falsification, c’est-à-dire celui de l’ex-auditeur Florian Bourges.

En notant des "similitudes", ils sont ainsi parvenus à la conclusion que le listing "source" est bien celui de M. Bourges, qui a participé en 2001 à un audit de la firme luxembourgeoise de compensation bancaire Clearstream.

Les enquêteurs ont établi également que Imad Lahoud, ancien responsable d’un laboratoire de recherches à EADS, avait obtenu des listes du journaliste Denis Robert en janvier 2003 et de M. Bourges en septembre 2003. Poursuivant le cheminement des listings, les policiers notent que M. Lahoud les a remis à la DGSE, au général Philippe Rondot puis à Jean-Louis Gergorin, son supérieur à EADS.

Au passage, les listings ont été amendés. Ainsi, le 4e envoi de listings reçu par la justice le 26 août 2004 contient 66 noms supplémentaires par rapport à la "base Bourges".


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :