jeudi 27 novembre 2014

Accueil du site > Défense > International > Essai spatial chinois : aucune menace pour les autres pays

Essai spatial chinois : aucune menace pour les autres pays

RIA Novosti

vendredi 16 mars 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Commentant vendredi, au cours d’une conférence de presse, le tir d’essai du missile qui avait détruit en orbite un vieux satellite météorologique, le président du Conseil d’Etat de la RPC Wen Jiabao a déclaré qu’il ne menaçait aucun pays et ne violait aucun traité international.

Selon le premier ministre, la Chine se prononce pour l’utilisation de l’espace à des fins pacifiques, contre la course aux armements dans l’espace.

Abordant le sujet des dépenses militaires de la Chine, le premier ministre a souligné le non-fondé des critiques de certains représentants de l’Occident qui estiment que les dépenses militaires de la RPC manquent de transparence et que l’édification de ses forces armées constitue une menace pour la paix et la stabilité dans la région.

Selon le premier ministre, la Chine applique une politique militaire purement défensive et l’objectif de ses forces armées est d’assurer la sécurité, la souveraineté et l’indépendance de l’Etat.

Le 12 janvier dernier, la RPC avait tiré un missile qui a détruit un vieux satellite météorologique à une altitude d’environ 800 km.

"La Chine n’a pas l’intention de répéter les essais de missiles balistiques dans l’espace", avait déclaré alors le ministre chinois de la défense Cao Gangchuan.

Les représentants chinois soulignent qu’ils ont l’intention d’utiliser l’espace uniquement à des fins pacifiques, cependant, de nombreux pays craignent que les débris du satellite ne présentent un danger pour les appareils spatiaux et la Station spatiale internationale.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :