lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > Les Etats-Unis sont-ils les premiers hackers de la planète ?

Les Etats-Unis sont-ils les premiers hackers de la planète ?

Ariane Beky, NetEco.com

lundi 19 mars 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Les Etats-Unis ont été en 2006 à l’origine du plus grand nombre d’attaques informatiques, d’après un nouveau rapport Symantec rendu public lundi 19 mars 2007 ( Internet Security Threat Report vol. XI). De juin à décembre, 31% des attaques enregistrées à travers le monde (vols d’identité, fraudes, code malicieux), auraient été lancées depuis l’Amérique du Nord. Ainsi, les Etats-Unis devancent la Chine, second pourvoyeur avec 10% des attaques générées, et l’Allemagne (7%).

Par ailleurs, les Etats-Unis dominent également l’activité des réseaux de « PC zombies ». Ces ordinateurs infectés (6 millions dans le monde au second semestre 2006, +29% sur un an) sont contrôlés à distance et utilisés de manière simultanée pour transmettre en volume des messages électroniques commerciaux non sollicités (spams) ou pour exécuter d’autres actes malveillants. Enfin, les Etats-Unis comptent plus de la moitié « des serveurs de l’économie souterraine » (serveurs d’entreprise compromis pour faciliter les transactions clandestines de données volées).

Globalement, poursuit Symantec, la compétition entre hackers ferait baisser les tarifs des informations volées. Ainsi, d’après l’éditeur californien de solutions de sécurité informatique, il est aujourd’hui possible d’acquérir un numéro valide de carte bancaire piratée pour 1 dollar, d’acheter 14 dollars un profil complet (coordonnées, date de naissance, numéro de compte et de sécurité sociale). « C’est un univers impitoyable, très organisé et évolué », conclut Alfred Huger, directeur Symantec Security Response. En 2007, selon les estimations de Symantec, le système d’exploitation Windows Vista de Microsoft et les jeux en ligne massivement multijoueurs compteront parmi les principales cibles des hackers.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :