dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Un ancien agent secret est-allemand entre au conseil de surveillance de la (...)

Un ancien agent secret est-allemand entre au conseil de surveillance de la deuxième plus grande banque russe

RIA Novosti

lundi 19 mars 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Un agent secret reconverti en banquier d’investissement va aider la Vneshtorgbank (VTB) à réaliser une IPO. Mathias Warnig, directeur exécutif de Nord Stream et ancien agent des services de renseignement de la RDA, est entré au conseil de surveillance de la banque publique.

En mai 2007 la VTB placera de 22-23% de ses actions sur les places boursières en Russie et à l’étranger et elle espère que cette opération lui rapportera de 90 à 120 milliards de roubles (l’euro s’échange contre environ 34,5 roubles). Pour ce placement un directeur indépendant est nécessaire. Après plusieurs mois de recherches la banque a enfin annoncé vendredi dernier que son conseil de surveillance avait proposé aux actionnaires de faire entrer au conseil Mathias Warnig ainsi que Yves-Thibault de Silguy, ancien haut fonctionnaire au ministère français des Affaires étrangères, président du conseil d’administration de Vinci.

Mathias Warnig a reconnu entretenir de bons rapports personnels avec Vladimir Poutine depuis le début des années 1990, lorsque Warnig avait ouvert une représentation de la Dresder Bank à Saint-Pétersbourg. Sous la direction de Warnig la subdivision investissement de la Dresder Bank Kleinwort s’était insérée parmi les meilleurs établissements du genre en Russie. C’est elle qui avait évalué Iouganskneftegaz pour le ministère de la Justice, qui avait été le consultant de Gazprom pour la fusion avec Rosneft. Il y a un an Mathias Warnig avait été nommé directeur exécutif de Nord Stream, un des projets clés de Gazprom, d’un coût de plus de 6 milliards de dollars et concernant la construction du gazoduc Nord-européen (GNE). Warnig avait conservé son fauteuil au conseil d’administration de la Dresder Bank Russie et de la banque pétersbourgeoise Rossia contrôlée par Youri Kovaltchouk, une autre ancienne connaissance de Vladimir Poutine.

La VTB a trouvé les personnalités dont elle avait besoin, dit le président du comité des finances de la Douma, Vladislav Reznik. "Je ne vois pas de meilleure candidature", déclare Bob Foresman, vice-président de Renessans Kapital, en évoquant Mathias Warnig, son ancien chef à la Dresder Bank. Selon lui, Warnig est très bien au courant de la spécificité russe et des marché financiers étrangers.

Cependant, les directeurs étrangers peuvent être utiles à la VTB pas seulement lors du placement d’actions. Les lobbyistes européens ont besoin de la Vnestorgbank pour drainer des capitaux étrangers et aussi développer les filiales dans la région. Et sur ce plan Warnig peut impliquer la VTB dans des projets gaziers, fait remarquer le premier vice-président de l’association bancaire Rossia, Alexandre Khandrouev.

Cet article est tiré de la presse et n’a rien à voir avec la rédaction de RIA Novosti.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :