lundi 18 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Le Bloc réclame la démission du ministre de la Défense

Le Bloc réclame la démission du ministre de la Défense

Presse Canadienne

lundi 19 mars 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, et son collègue Claude Bachand ont tous deux réclamé, à la période des questions en Chambre, aujourd’hui, la démission du ministre de la Défense du Canada, Gordon O’Connor, pour avoir, selon eux, induit en erreur le Parlement pendant des mois.

Les libéraux et les néo-démocrates ont également vertement critiqué le ministre conservateur.

Ce dernier avait précédemment officiellement présenté ses excuses pour avoir induit en erreur la Chambre des communes au sujet des combattants talibans faits prisonniers par les troupes canadiennes et remis aux autorités afghanes.

M. O’Connor avait auparavant affirmé que le Comité international de la Croix-Rouge assurait le suivi des conditions de détention de ces détenus afghans et qu’il en faisait rapport aux autorités canadiennes, ce que la Croix Rouge a réfuté, affirmant plutôt qu’elle n’avisait que les autorités afghanes et qu’elle n’était pas tenue d’en informer le Canada.

L’Afghanistan a un historique de piètres conditions de détention et de pratiques de torture dénoncées par des organisations humanitaires comme Amnistie internationale.

Le ministre O’Connor a affirmé qu’il avait fournit à la Chambre une information erronée mais en toute bonne foi. Le ministre dit en prendre pleinement la responsabilité et a exprimé ses regrets quant à cette confusion.

Actuellement, trois détenus talibans remis par les Canadiens aux autorités afghanes auraient disparu et un autre serait décédé.

Le gouvernement conservateur s’est borné à répliquer, durant la période des questions, que le tout était sous enquête.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :