mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Des ambassades russes transformées en éléments avancés de la défense (...)

Des ambassades russes transformées en éléments avancés de la défense spatiale ?

RIA Novosti

mardi 20 mars 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le commandant des Troupes spatiales de Russie, le général Vladimir Popovkine, a déclaré que des radars de balayage spatial pourraient être installés dans plusieurs ambassades de Russie à l’étranger.

Dans sa dernière livraison la revue Novosti kosmonavtiki cite des propos du général : "Actuellement nous envisageons avec le ministère des Affaires étrangères l’installation de ces équipements dans certaines de nos ambassades, de manière à pouvoir observer le déclenchements des moteurs du deuxième étage et des boosters, une chose que nous ne pouvons faire depuis le territoire russe. Cela nous permettrait de corriger les données de vol en cas de situation imprévue". Le commandant a ajouté que les radars de la nouvelle série ne réclamaient pas de maintenance et pouvaient être installés dans des locaux de dimensions réduites.

Le ministère russe des Affaires étrangères s’est refusé à commenter ces propos du général Popovkine. Pour les diplomates cette citation concernant la réplique à la défense antimissile américaine s’est avérée fort inattendue.

Stanislav Lekariev, ancien agent du Service de renseignement extérieur, a annoncé que les ambassades russes à l’étranger étaient équipées de puissants moyens de communication. Les représentations diplomatiques sont truffées d’appareillages secrets de communications spatiales et de reconnaissance. "Les ambassades américaines dans les pays du Proche-Orient sont équipées de radars de surveillance des abords des bâtiments diplomatiques pour prévenir les attentats terroristes. Ce sont des radars de faible puissance. Mais songer à installer de puissants radars de balayage spatial, c’est absurde", a déclaré l’expert. En tout cas, avant d’implanter ces installations il faudrait obtenir l’autorisation des pays concernés.

Certains experts pensent que les déclarations du commandant des Troupes spatiales semblent indiquer que la Russie maîtrise une nouvelle technologie de contrôle des vols de missiles balistiques, ne réclamant pas de grandes dépenses d’énergie. Cependant, même si elle existe, cette technologie reste top secret, estiment les spécialistes. "Quelle est donc la raison qui a incité le général à se montrer si bavard ? s’interroge un expert. Une seule réponse peut être donnée ici : tranquilliser l’opinion et annoncer au monde que les Russes ont du répondant face à l’ABM américaine. Quoique les généraux ne s’avèrent pas toujours très rusés en matière de diplomatie".

Cet article est tiré de la presse et n’a rien à voir avec la rédaction de RIA Novosti.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :