vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Informatique > Internet > Le FBI a reçu plus de 207.000 plaintes

Le FBI a reçu plus de 207.000 plaintes

MAP

mercredi 21 mars 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le centre du FBI chargé des plaintes relatives aux crimes sur Internet a reçu 207.492 plaintes durant l’année 2006, indique le centre dans son dernier rapport.

Les plaintes enregistrées concernent principalement les plaintes relatives aux fraudes sur les ventes aux enchères, les fraudes sur les marchandises non livrées et celles sur les cartes de crédit.

D’autres plaintes reçues par le centre se rapportent à des intrusions sur ordinateurs, aux Spam et e-mails non désirés et à la pornographie infantile.

Selon le rapport, la grande majorité des plaintes sont relatives à des fraudes ayant entraîné des pertes financières pour les plaignants. Ces pertes sont estimées à 198,44 millions de dollars, soit une perte moyenne de 724 dollars par plaignant.

Les plaintes contre les fraudes sur les ventes aux enchères figurent en tête avec 44,9%, précise le rapport, expliquant que les messages électroniques et les pages web sont les principaux mécanismes par lesquels le contact a été établi entre le fraudeur et sa victime.

Quant à la perte moyenne la plus élevée, soit 5.100 dollars, elle concerne ce qui est appelé la fraude nigériane.

La perte moyenne subie dans des fraudes de chèque s’élève à 3.744 dollars alors que la perte moyenne dans des fraudes d’investissement est estimée à 2.694 dollars.

Le centre chargé des plaintes relatives aux crimes sur Internet (The Internet Crime Complaint Center/IC3) est un projet conjoint du FBI, la police fédérale, et du National White Collar Crime Center.

Une autre enquête menée par un bureau d’étude américain, dont les résultats ont été rendus publics début mars, avait révélé que plus de 15 millions d’Américains ont été victimes d’un vol d’identité sur le réseau Internet en 2006, soit une hausse de 50% par rapport à l’année précédente (9,9 millions).

Selon l’enquête qui a porté sur 5.000 internautes, la cible la plus convoitée dans la fraude par Internet, sont les nouveaux comptes bancaires.

Les montants qui y sont subtilisés ont plus que doublé, passant de 1.408 dollars à 3.257 dollars.

L’étude révèle aussi que seuls 61% des fonds ont pu être récupérés par les victimes, contre 87 % en 2005, et que ce sont des fraudeurs de l’Europe de l’Est qui ont réussi à trouver les brèches les plus importantes dans les réseaux de paiements en ligne.

Selon un autre rapport du FBI intitulé "Financial Crimes Report to the Public", les divers crimes liés à la subtilisation de l’identité ont coûté plus de 50 milliards de dollars à l’économie américaine entre 2003 et 2005.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :