lundi 18 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > Centres d’essais DGA : 500 millions d’euros de chiffres (...)

Centres d’essais DGA : 500 millions d’euros de chiffres d’affaires en 2004

vendredi 20 mai 2005, sélectionné par Spyworld

logo

Les centres d’essais de la Délégation générale pour l’armement ont dégagé en 2004 un chiffre d’affaires de 500 millions d’euros, a annoncé jeudi un responsable de la DGA, en précisant que "70% de l’activité" concernaient des programmes aéronautiques et spatiaux.

"La DGA contribue à la compétitivité technique permettant de préparer nos futures capacités de défense tout en pilotant la réalisation des systèmes d’armes", a souligné jeudi l’ingénieur général Pierre Bascary, lors de la présentation à la presse de "l’impact économique" des centres d’essais de la

Selon l’officier, les investissements annuels des centres d’essais, qui emploient "7.400 personnes au savoir-faire exceptionnel", s’élèvent à 180 millions d’euros.

"Nous sommes au meilleur niveau européen et nos centres d’essais sont comparables à ceux des Etats-Unis" notamment dans le domaine du "lancement des missiles", a-t-il dit.

Le général Bascary a indiqué en outre que "78 programmes aéronautiques et spatiaux" d’une valeur totale de 116 milliards d’euros, sont "en cours ou en préparation", tant pour la composante de dissuasion que pour les composantes spatiale, aérienne, aéroterreestre et maritime.

Il a cité parmi les principaux programmes les satellites de renseignement militaire Hélios 2A et Syracuse 3A, le sous-marin nucléaire lanceur d’engins nouvelle génération (SNLE-NG), les missiles M51, les avions de combat Rafale et Mirage 2000, l’hélicoptère d’attaque Tigre, le transporteur militaire A400M, le char Leclerc, ainsi que le BPC Mistral (Bâtiment de projection et de commandement) et la frégate multimissions FREMM.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :