jeudi 19 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Des soldats anglais accusés d’espionnage par l’Iran

Des soldats anglais accusés d’espionnage par l’Iran

Rebbeca Serfaty, a7fr.net

dimanche 25 mars 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Les media iraniens ont informé ce matin dimanche 25 mars que les soldats anglais enlevés vendredi 23 mars pourraient être accusés d’espionnage. Selon ces mêmes media, les soldats auraient reconnu au cours de leurs interrogatoires être entrés dans les eaux territoriales de l’Iran.

Le député Danny Yatom, ancien chef du Mossad (services secrets israéliens), a déclaré ce matin sur la radio Galé Tsahal que l’Iran avait organisé l’opération dans le golfe persique au cours de laquelle les soldats anglais ont été enlevés alors qu’ils faisaient une patrouille de routine. Selon Yatom, l’Iran aurait peut être kidnappé ces soldats ce week end afin d’influencer le vote du conseil de sécurité de l’ONU qui a décidé hier samedi 24 mars d’alourdir les sanctions pesant sur Téhéran.

« Je ne pense pas que cette opération puisse provoquer une guerre, l’Occident est sain d’esprit, il ne suffit pas que l’Iran le provoque pour entraîner une détérioration totale des relations, pourtant des changements sont possibles », a dit Yatom.

En Occident, on craint que l’Iran n’ait programmé cette opération à cause de l’intention de l’ONU d’aggraver les sanctions pesant sur la Perse. Les Etats de l’Union européenne se sont joints à l’Angleterre et réclament la libération immédiate des soldats anglais enlevés, selon eux, en territoire irakien.

Le président iranien Mahmoud Ahmadinedjad n’est pas venu ce week end à New York où il devait expliquer à l’ONU les raisons pour lesquelles son pays acquiert le nucléaire. Ahmadinedjad a affirmé que sa demande de visa pour les Etats-Unis avait été rejetée, à Washington on dément. Les Etats-Unis pensent qu’Ahmadinedjad craint que suite à l’enlèvement des soldats anglais, on ne lui rende la monnaie de sa pièce.

Hier samedi 24 mars, un haut officier de l’armée iranienne a assuré que les 15 soldats « arrêtés » par l’armée iranienne avaient avoué avoir pénétré dans les eaux territoriales de l’Iran. Un autre militaire iranien a déclaré à un journal publié à Londres que les soldats avaient été enlevés par l’Iran afin de faire libérer des officiers iraniens arrêtés en Irak par les Etats-Unis. Les soldats anglais auraient été transférés à Téhéran et seraient en bonne santé.

Selon ce même journal, c’est l’état major iranien qui a décidé de l’enlèvement des soldats anglais. L’état major a peur qu’au cours des interrogatoires des officiers iraniens détenus par les USA, ceux ci ne révèlent des informations secrètes.

Selon Téhéran, les soldats ont été arrêtés après avoir pénétré sans autorisation et à l’encontre de la loi en territoire iranien. Le ministère de la Défense à Londres affirme que les soldats ont été enlevés par les iraniens alors qu’ils vérifiaient des bateaux de commerce en territoire irakien.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :