mardi 24 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > Un chercheur réussit à pirater une puce RFID placée sous la (...)

Un chercheur réussit à pirater une puce RFID placée sous la peau

Dirk Basyn, Réseaux & Télécoms

lundi 26 mars 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Les puces RFID ne seraient pas sûres, estime Adam Laurie, un chercheur indépendant britannique spécialisé dans les systèmes de sécurité. C’est d’ailleurs ce qu’il a démontré lors de la ShmooCon Convention de Washington en réussissant à pirater la puce RFID qu’un membre de l’assistance s’était fait poser sous la peau. Ce dernier utilisait la puce en question pour déverrouiller son PC portable. Bien entendu, il n’a fallu que quelques minutes à Adam Laurie pour accéder au contenu de l’ordinateur et pour en fournir les identifiants, mot de passe compris, à l’assemblée. Il désirait ainsi mettre en garde certains responsables scolaires californiens qui souhaitent placer des puces sous la peau de leurs étudiants.

La ShmooCon Convention peut être considérée comme la grand-messe hétéroclite et conviviale du piratage de la côte Est. On y croisait ce week-end aussi bien Johnny Long, fameux hacker responsable d’attaques violentes contre le site Google, qu’un spécialiste de la sécurité du gouvernement fédéral ou encore des chercheurs de Symantec.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :