mercredi 13 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Terrorisme : Washington développe ses moyens d’attaque sur le (...)

Terrorisme : Washington développe ses moyens d’attaque sur le web

AFP

jeudi 29 mars 2007, sélectionné par Spyworld

logo

L’armée américaine développe discrètement ses capacités de neutralisation des réseaux informatiques de terroristes, dont les sites webs qui glorifient les attaques d’insurgés contre les forces américaines en Irak, selon le quotidien USA Today publié mercredi.

Citant des documents du Pentagone, le journal affirme que l’armée américaine a demandé à des compagnies privées de développer "une gamme complète... de techniques d’attaque de réseaux informatiques".

Géré par le Laboratoire de recherche de l’armée de l’air, ce programme dispose d’un budget de 40 millions de dollars sur quatre ans, selon ces documents.

Le renforcement des capacités d’attaque de l’armée américaine sur l’internet intervient alors que Al-Qaïda et d’autres groupes se battant en Irak et ailleurs ont développé leurs capacités sur l’internet et accru le volume et le perfectionnement de leurs vidéos et de leurs messages.

En février des experts américains sur le terrorisme avaient prévenu lors d’une audition au Congrès que l’internet permettait à Al-Qaïda, même affaibli militairement, de garder contact avec ses partisans et de diffuser son idéologie pour attirer de nouvelles recrues et récolter de l’argent.

"C’est l’internet qui permet aux réseaux djihadistes de continuer à exister malgré la puissance militaire des Etats-Unis", avait déclaré lors de cette audition Rita Katz, directrice du SITE Institute, qui surveille les sites webs extrémistes.

"Vous ne devez pas les laisser faire" sur l’internet, a déclaré à USA Today le général John Davis, à la tête d’un commandement militaire créé pour développer des moyens d’attaquer des réseaux informatiques et basé à l’agence américaine de renseignement électronique (NSA). Le général Davis a refusé de dire si l’armée avait effectivement attaqué des réseaux.

Selon le quotidien, les attaques peuvent consister à éliminer un site web ou susciter des doutes chez des insurgés sur la sécurité de leurs réseaux informatiques.

Selon Ben Venzke de IntelCenter, une compagnie qui surveille des sites webs terroristes, le nombre de vidéos publiées chaque mois par Al-Qaïda sur le web ne cesse d’augmenter, avec un rythme mensuel de 6,8 vidéos à la fin mars 2007, contre un rythme mensuel de 4,8 en 2006.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :