vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Le Japon commence à déployer son propre système de défense antimissile (...)

Le Japon commence à déployer son propre système de défense antimissile balistique

Xinhua

vendredi 30 mars 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le Japon a déployé son premier système intercepteur de missiles, version avancée Patriote-3 (PAC- 3) sol-air, sur une base aérienne dans la préfecture de Saitama, rapporté vendredi Kyodo News.

Avec le déploiement des lanceurs PAC-3 dans la base d’Iruma, nord de Tokyo, les Forces d’auto-défense aériennes (FAD) du Japon marque le lancement du système de défense antimissile balistique de l’archipel.

Chaque lanceur PAC-3 peut charger jusqu’à 16 missiles et couvre un rayon de dizaines de km. La plate-forme de lancement est mobile et peut être déplacée vers d’autres installations des FAD.

Le déploiement à la base d’Iruma, environ un an avant le calendrier prévu, permettra aux FAD d’intercepter des missiles balistiques dans des zones aux environs de Tokyo. En octobre 2006, les Etats-Unis ont déployé le système PCA-3 sur la base aérienne américaine de Kadena à Okinawa, sud du Japon.

Tokyo envisage d’avoir au total 30 lanceurs PAC-3 dans 10 endroits, dont sur ses bases dans les préfectures de Shizuoka, de Gifu et de Fukuoka, et quatre bâtiments de guerre Aegis équipés de SM-3 (missile standard-3) d’ici l’année fiscale 2010. Environ 4,92 milliards de dollars ont été alloués au budget national concernant la défense antimissile.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :