dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > France > Canal + : un drôle de post-it sur le bureau de Kaehlin

Canal + : un drôle de post-it sur le bureau de Kaehlin

Nouvelobs.com

vendredi 20 mai 2005, sélectionné par Spyworld

logo

La présence d’un mystérieux post-it sur le bureau de Gilles Kaehlin, ex-directeur des affaires générales de Canal Plus, suscite des interrogations.

UNE AFFAIRE dans l’affaire ? En tout cas, la publication d’une photo particulière, liée à l’affaire des écoutes de Canal Plus, suscite une nouvelle polémique. La photo en question a été diffusée le 12 mai dernier par l’AFP. Elle fait partie d’une série de clichés pris dans le bureau de Gilles Kaelhin, ex-directeur des "affaires générales" de Canal Plus. Juste devant Gilles Kaelhin, un post-it rose. Inscrit dessus : "Gregory Martinet (fils) 06 21 23 XX XX" (nous avons volontairement masqué les derniers chiffres). Gilles Kaelhin était le patron de Pierre Martinet, auteur de "Un agent sort de l’ombre". (édit. Privé) qui affirme notamment, dans son livre, que son supérieur lui avait demandé de faire surveiller des salariés du groupe dont l’auteur des Guignols, Bruno Gaccio. Gregory Martinet, 20 ans cet été, est le fils de Pierre Martinet et de la première femme de celui-ci.

"Les mêmes méthodes que d’habitude"

La question, dans ces conditions, est de savoir le pourquoi de ce post-it sur le bureau de Kaehlin le jour même où celui-ci se livre à une série de poses pour l’AFP : hasard ou plutôt, compte-tenu de l’ambiance particulière qui plane sur l’affaire, message indirect en direction de Pierre Martinet ? C’est ce que semble penser celui-ci. Contacté par nouvelobs.com vendredi 20 mai, Pierre Martinet, qui était au courant de l’existence de la photo, déclare en effet que "Monsieur Kaehlin utilise les mêmes méthodes que d’habitude : fouiller dans la vie privée des gens". Il ajoute : "Il essaye de trouver des failles dans ma vie privée, des casseroles". Par ailleurs, Pierre Martinet indique n’avoir plus de contacts avec son fils "depuis plusieurs années".

"Par écrit"

Contacté lui aussi vendredi par nouvelobs.com, Gilles Kaehlin, qui se dit au passage très choqué par le procédé "scandaleux, dégueulasse" qui consiste à prendre des "documents en photo et à les communiquer à des tiers", affirme que, en fait, c’est Gregory Martinet qui a cherché à le joindre et que le post-it n’est là que pour le lui rappeler. "Je l’ai ensuite effectivement eu au téléphone. Il s’est alors dit prêt à m’aider. Je lui ai répondu qu’il n’était pas question de le rencontrer, une procédure judiciaire étant en cours, et que, s’il avait quelque chose à faire savoir, il le fasse par écrit, en s’adressant à mon avocat". La thèse est confirmée par Grégory Martinet qui nous a indiqué avoir effectivement voulu "aider" Gilles Kaehlin en lui affirmant qu’il pouvait lui révéler "certaines choses".

A suivre ?


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :