vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Irak : Washington accuse des agents iraniens d’aider des groupes (...)

Irak : Washington accuse des agents iraniens d’aider des groupes sunnites

AFP

dimanche 15 avril 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Les autorités militaires américaines ont accusé pour la première fois publiquement mercredi des agents du renseignement iranien de soutenir des groupes extrémistes sunnites en Irak et non pas seulement des miliciens chiites.

"Maintenant nous avons des informations selon lesquelles des agents du renseignement iranien ont soutenu des groupes extrémistes sunnites", a déclaré le général William Caldwell, porte-parole militaire américain, lors d’une conférence de presse à Bagdad.

Il a accusé des agences du renseignement iranien d’entraîner des groupes armés irakiens sans préciser lesquels. "Cet entraînement est fourni par des substituts des services de renseignement" iraniens, a affirmé le général Caldwell.

"Des groupes sont instruits en Iran et des armes modernes passent en contrebande en Irak pour être utilisées contre les forces irakiennes et de la coalition", a-t-il ajouté.

Les techniques d’assemblage d’explosifs — tels les engins artisanaux qui font le plus de victimes parmi les forces de la coalition — sont également fournies par des groupes armés aux Irakiens, a poursuivi le général américain.

"Nous savons que l’instruction se fait là-bas en Iran", a-t-il insisté.

Le général Caldwell a aussi montré un important stock d’explosifs de fabrication iranienne, découvert lundi dans une Mercedes noire dans le quartier de l’insurrection sunnite à Bagdad, à l’extérieur d’une maison.

Dans ce stock, des obus de mortier et des roquettes avaient été fabriqués en 2005 et 2006, à en croire ce qui est imprimé sur ces armes.

Washington accuse régulièrement son ennemi iranien de soutenir et de financer des milices chiites dans le conflit confessionnel opposant chiites et sunnites en Irak, qui a fait des dizaines de milliers de morts depuis l’invasion américaine il y a quatre ans.

Mais c’est la première fois que les Américains accusent l’Iran d’aider des groupes sunnites responsables d’une partie de l’insurrection.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :