jeudi 14 décembre 2017

Accueil du site > Technologie > Bruxelles propose un accord avec la Corée du Sud sur Galileo

Bruxelles propose un accord avec la Corée du Sud sur Galileo

AFP

lundi 23 mai 2005, sélectionné par Spyworld

logo

La Commission européenne a proposé lundi aux Etats membres de l’UE de négocier un accord de partenariat avec la Corée du Sud sur Galileo, le futur système européen de navigation par satellite.

"La Commission européenne a demandé aujourd’hui au Conseil (qui représente les Etats membres) un feu vert à sa recommandation d’entammer des négociations en vue d’un accord de coopération avec la Corée du Sud sur le développement d’un système mondial de navigation par satellite (GNSS) à usage civil", a-t-elle indiqué dans un communiqué.

"La Corée du Sud est un pays maîtrisant la technologie spatiale et ses applications. Elle produit et consomme des produits et des systèmes électroniques pour lesquels la navigation par satellite est source d’avantages concurrentiels", a ajouté Bruxelles.

Des accords de coopération ont déjà été signés avec la Chine et Israël et des discussions sont en cours avec l’Inde, la Russie, l’Ukraine, le Brésil, l’Argentine, le Chili, le Mexique, la Malaisie et l’Australie, a rappelé l’exécutif européen.

Galileo sera le concurrent européen du seul grand système de navigation par satellite existant aujourd’hui, le GPS américain.

Le choix du futur concessionnaire de Galileo est par ailleurs en cours et devrait aboutir d’ici à la fin du mois de juin. Ce concessionnaire aura la charge d’exploiter Galileo pendant 20 ans et d’en tirer des recettes commerciales.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :