mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Technologie > « Avec Thales, Finmeccanica serait aussi fort que les Américains dans (...)

« Avec Thales, Finmeccanica serait aussi fort que les Américains dans l’électronique de défense »

Les Echos

mardi 17 avril 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le consortium italien Finmeccanica, désormais associé à Thales dans le domaine spatial, souhaite élargir cette alliance à l’électronique de défense, à condition d’être traité d’égal à égal par les actionnaires du groupe français. Ce qui donnerait naissance à un acteur aussi puissant que les américains, selon son PDG, Pier Francesco Guarguaglini, dans une interview aux « Echos ». Ce qui ne l’empêche pas d’explorer des partenariats sectoriels avec EADS et sa filiale Airbus, avec d’éventuels échanges d’actifs à la clef.

Il pourrait ainsi récupérer les 50 % d’EADS dans ATR, pour servir ses ambitions dans les avions de transport régionaux, aux côtés du russe Sukhoï. Pas question en revanche d’entrer au capital de l’avionneur européen ou de reprendre certains de ses sites industriels.

Lire la suite


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :