mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Le numéro 2 d’Al-Qaida au Maghreb aurait été tué par l’armée (...)

Le numéro 2 d’Al-Qaida au Maghreb aurait été tué par l’armée algérienne

Le Monde, avec AFP

vendredi 27 avril 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le numéro deux et "coordinateur" d’Al-Qaida au Maghreb (ex-Groupe salafiste pour la prédication et le combat, GSPC), Samir Saïoud, alias Samir Moussaab, a été tué dans l’après-midi du jeudi 26 avril au cours d’un accrochage avec l’armée algérienne, a annoncé l’agence Algérie presse service, qui cite une "source sécuritaire".

L’accrochage a eu lieu dans la région de Si Mustapha, dans le département de Boumerdes, à une quarantaine de kilomètres à l’est d’Alger. L’identification de Samir Saïoud a été possible grâce aux témoignages d’anciens éléments du GSPC repentis, selon cette source.

Le GSPC s’était rallié en septembre à la nébuleuse terroriste d’Oussama Ben Laden et avait pris le nom de "Branche d’Al-Qaida au Maghreb islamique". Ce groupe a notamment revendiqué deux attentats à la voiture piégée commis le 11 avril contre le palais du gouvernement à Alger et un commissariat de Bab Ezzouar, dans la banlieue est de la ville. Les deux attentats avaient fait 30 morts et plus de 200 blessés.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :