vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Un des chefs d’Al-Qaïda interpellé, annonce le ministère de la (...)

Un des chefs d’Al-Qaïda interpellé, annonce le ministère de la Défense américain

AP

vendredi 27 avril 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le département de la Défense a annoncé vendredi détenir un des plus hauts responsables d’al-Qaïda, un Irakien qui tentait de regagner son pays.

Bryan Whitman, un porte-parole du Pentagone, a déclaré que le prisonnier était Abd al-Hadi al-Iraki, et avait été remis au Pentagone par la CIA. Il n’a pas indiqué où et quand il avait été interpellé.

Présenté comme un des bras droits d’Oussama ben Laden, il a organisé des attentats depuis le Pakistan contre les forces américaines présentes en Afghanistan, et aurait tenté de faire assassiner le président pakistanais, le général Pervez Musharraf, a précisé Bryan Whitman.

Il a été conduit à la prison de Guantanamo cette semaine après avoir été détenu sur une base de la CIA à l’étranger avec 14 autres responsables du réseau terroriste de Ben Laden. Les autres terroristes présumés avaient été envoyés à Guatanamo en septembre dernier, où ils ont été interrogés pour déterminer leur statut de combattants ennemis. Ils devraient ainsi pouvoir être jugés par des tribunaux militaires.

"Abd al-Hadi (al-Iraki) tentait de rentrer dans son pays natal, l’Irak pour gérer les opérations d’al-Qaïda et probablement se concentrer sur des actions hors d’Irak, contre des cibles occidentales", a ajouté le porte-parole du Pentagone, notant que le terroriste présumé avait rencontré d’autres membres d’Al-Qaïda en Iran.

Selon le Pentagone, Al-Iraki, né à Mossoul, dans le nord de l’Irak en 1961, était un des leaders d’al-Qaïda en Afghanistan à la fin des années 90. Il a mené les opérations contre l’armée américaine en Afghanistan entre 2002-04 depuis des bases installées au Pakistan.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :