dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Espionnage : le SCRS pointe la Chine

Espionnage : le SCRS pointe la Chine

Presse Canadienne

lundi 30 avril 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Jim Judd, le patron du Service canadien de renseignement et de sécurité, estime que la Chine occupe le premier rang des pays soupçonnés d’activités d’espionnage au pays.

Selon lui, la Chine compte pour la moitié des activités de contre-espionnage du SCRS.

M. Judd a ajouté que son service se préoccupait surtout des activités d’une quinzaine de pays. Le SCRS surveille un certain nombre de personnes en tout temps, particulièrement ceux qu’il a qualifiés de « touristes hyperactifs ».

L’agence dit surveiller attentivement les gouvernements étrangers qui tentent de s’ingérer dans les activités des minorités culturelles.

Au début du mois, une station de télévision de langue chinoise avait réclamé l’expulsion d’un diplomate chinois qu’elle accusait d’avoir tenté de bloquer une demande de permis auprès du CRTC.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :