lundi 16 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > George Tenet, ancien directeur de la CIA, publie ses mémoires

George Tenet, ancien directeur de la CIA, publie ses mémoires

Wikinews.org

mercredi 2 mai 2007, sélectionné par Spyworld

logo

George Tenet, ancien directeur de la Central Intelligence Agency (CIA), de juillet 1997 à juillet 2004, a publié, lundi 30 avril 2007, un livre de mémoires intitulé At the Center of the Storm : My Years at the CIA, titre qu’on pourrait traduire, en français, par « Dans l’œil du cyclone : mes années à la CIA ». L’ouvrage [1] est publié par l’éditeur HarperCollins, affilié à l’empire de presse de Rupert Murdoch, et compte 576 pages [2]. Un commentaire substantiel du livre était paru vendredi 27 avril dans les colonnes du quotidien The New York Times, qui s’était procuré une épreuve.

La veille de la parution, M. Tenet, pour assurer la promotion de son ouvrage, était apparu dans le cadre de l’émission télévisée 60 Minutes, diffusée sur le réseau CBS. L’ancien directeur de la CIA était interrogé par le journaliste Scott Pelley [3], dans les locaux de l’université de Georgetown, à Washington, DC. La publication du livre et l’apparition de son auteur dans l’un des magazines les plus populaires de la télévision américaine constituent un événement, près de trois ans après le départ de M. Tenet de la tête de la CIA, et alors qu’il avait jusqu’ici conservé le silence sur les huit années passées à la tête de cette agence de renseignement.

Le principale révélation de cet ouvrage semble être que, selon les vues de M. Tenet, il n’y aurait pas eu de réel débat, au sein de l’administration Bush, sur l’existence d’une réelle menace présentée par le régime de Saddam Hussein, avant de prendre la décision d’envahir l’Irak, au début de l’année 2003. Il réserve ses attaques les plus sévères au vice-président Dick Cheney, qu’il semble voir comme le principal responsable de as mise à l’écart en juillet 2004, tandis que lui-même semble se percevoir comme un « bouc émissaire » des erreurs commises dans l’appréciation de la situation en Irak.

S’il est sévère avec le vice-président, M. Tenet reste toutefois indulgent avec le président George W. Bush, présenté sous un jour favorable sous sa plume.

Les commentateurs ont par ailleurs relevé une erreur factuelle dans l’ouvrage de M. Tenet, qui prêtait à Richard Perle, président de la Commission consultative sur al politique de défense (Defense Policy Board Advisory Committee) auprès du département de al Défense, qui lui aurait dit, le 12 septembre 2001, au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, que « l’Irak devrait payer pour cette attaque ». Or il s’est avéré que Richard Perle n’avait pu tenir ces propos à la date indiquée, puisqu’il se trouvait en France à ce moment-là et n’était revenu à Washington que le 15 septembre. George Tenet est revenu sur cette erreur factuelle, lundi 30 avril, en ndiquant au journaliste Tom Brokaw qu’il avait pu se tromper de quelques jours mais qu’il était certain que cette conversation avait eu lieu à cette époque.

Par ailleurs, M. Tenet justifie complètement les programmes de détentions secrètes, par la CIA, de terroristes ou supposés terroristes, telles qu’ils ont été pratiqués notamment dans des pays européens membres de l’OTAN.

Notes :

1. Sur l’ouvrage lui-même, se reporter si nécessaire à l’article At the Center of the Storm : My Years at the CIA, sur la Wikipédia anglophone.

2. George Tenet, At the Center of the Storm : My Years at the CIA, HarperCollins, 30 avril 2007, 576 p. (ISBN 0061147788).

3. Sur Scott Pelley, journaliste pour CBS News depuis 1989 et ancien correspondant de guerre en Irak, au Koweït, en Afghanistan et en ex-Yougoslavie, se reporter si nécessaire à l’article Scott Pelley, sur la Wikipédia anglophone.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :

2 Messages de forum