mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > BBAE acquiert l’américain Armor Holdings pour plus de 4 milliards de (...)

BBAE acquiert l’américain Armor Holdings pour plus de 4 milliards de dollars

La Tribune.fr

lundi 7 mai 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le groupe de défense britannique a annoncé ce lundi l’achat de l’américain Armor Holdings, spécialiste des blindages et des gilets pare-balles. BAE propose 88 dollars par action, soit un investissement de l’ordre de 4,1 milliards de dollars.

Nouvelle opération de consolidation dans la défense. Le groupe de défense britannique BAE Systems a annoncé ce lundi l’acquisition de son concurrent américain, Armor Hodings, pour 4,1 milliards de dollars (3 milliards d’euros).

Le britannique offre 88 dollars par action, soit 7% de plus que le dernier cours de vendredi d’Armor sur le Nyse. Le titre s’échangeait à 86,51 dollars en matinée ce lundi à la Bourse de New York, en hausse de 5,3%. Le groupe a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 2,36 milliards de dollars et un bénéfice net de 135 millions de dollars. De son côté, l’Ebitda a progressé de 19% à 280 millions. BAE Systems ne cotait pas lundi, la Bourse de Londres étant fermée pour cause de jour férié.

L’opération est la deuxième acquisition importante réalisée par BAE aux Etats-Unis en deux ans. Le groupe britannique s’est ainsi hissé au 8ème rang du marché américain de la défense, le premier au monde. Il y a deux ans, il avait pris le contrôle du constructeur de véhicules blindés United Defense Industries pour 4,2 milliards de dollars. Il a depuis cédé parallèlement sa participation dans Airbus. Avant le rachat d’Armor, BAE réalisait déjà environ 40% de son chiffre d’affaires aux Etats-Unis.

Les deux sociétés prévoient que le rachat sera réalisé dans le courant du troisième trimestre. BAE estime qu’il lui permettra d’augmenter de 3 milliards de dollars son chiffre d’affaires aux Etats-Unis et qu’il aura un impact positif immédiat sur ses bénéfices. Le rachat d’Armor sera financé en partie par l’émission d’actions nouvelles, dans le cadre d’un placement prévu dès mardi à Londres. Armor Holdings emploie environ 8.000 personnes, BAE Systems environ 80.000.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :