lundi 16 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Les espions ne trouvent plus de femmes

Les espions ne trouvent plus de femmes

Noël Basile, Agoravox.fr

mercredi 16 mai 2007, sélectionné par Spyworld

logo

A force de les présenter comme des faire-valoir à James Bond, l’illustre agent secret au service de Sa Majesté, les femmes ont fini par bouder les offres d’emploi alléchantes du MI6, le service de contre-espionnage britannique, et de son équivalent pour la sécurité intérieure du royaume, le MI5.

On n’a jamais vu à l’écran une femme incarner 007, pourquoi voulez-vous qu’elles s’y intéressent ? Et Mata Hari, la plus célèbre espionne de l’Histoire, a fini fusillée au bois de Vincennes. En matière de sécurité de l’emploi, on peut trouver mieux.

Malgré tout, le MI6 n’arrive toujours pas à envoyer un double-zéro-sept espionner discrètement les discussions dans un hammam réservé à la gent féminine. Aujourd’hui, il lui faut absolument recruter, il en va de la sécurité du pays, des « Jane Bond ».

Une campagne de recrutement sera lancée dès cette semaine spécialement adressée aux femmes, mais d’ores et déjà le site officiel du MI6 décrit tous les avantages qu’elles peuvent tirer d’une carrière où le trench-coat et les lunettes noires sont fournis gratuitement.

Fait notable, le descriptif du poste précise aux candidates potentielles qu’elles ne seront jamais utilisées comme « appât sexuel » et qu’elles pourront concilier vie privée et obligations professionnelles.

« We’re a family-friendly organisation », affirme ainsi le MI6 à celles qui voudraient un jour s’arrêter pour faire un enfant. Elles peuvent compter sur six mois de congés maternité avant de reprendre le travail.

Mais attention, les tests de recrutement comportent une épreuve préliminaire assez drastique, chapeautée par des psychiatres, pour écarter les mythomanes et les vantardes qui croient à James Bond ou veulent être des fatales Mata Hari.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :