lundi 11 décembre 2017

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > Un conseiller de Sarkozy inculpé en Belgique se défend

Un conseiller de Sarkozy inculpé en Belgique se défend

LCI.fr

dimanche 20 mai 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Patrick Ouart, nouveau conseiller pour les affaires judiciaires à l’Elysée, se dit "serein" dans cette affaire d’espionnage informatique.

Patrick Ouart, nouveau conseiller pour les affaires judiciaires à l’Elysée auprès de Nicolas Sarkozy et qui devrait être prochainement jugé en Belgique dans une affaire d’espionnage informatique, a déclaré samedi qu’il attendait "avec sérénité" la décision de la justice belge. L’Elysée n’a fait aucun commentaire. "Il faut rappeler les contours de cette affaire que la justice belge connaît pleinement. Elle a abandonné l’essentiel des poursuites qui avaient été engagées sur des présomptions fantasmagoriques de délit financier", a déclaré samedi Patrick Ouart sur France Info.

Il a été renvoyé en août 2006 devant le tribunal correctionnel belge avec quatre autres personnes dans le cadre de l’enquête sur "l’Electragate", affaire remontant à 2004 dans laquelle Suez est accusé d’espionnage informatique sur sa filiale Electrabel. A l’issue d’une enquête menée en France et en Belgique, le parquet belge avait demandé le 7 août 2006 le renvoi de Suez et de cinq personnes physiques devant le tribunal correctionnel, dont Patrick Ouart. "Il demeure une différence d’appréciation sur l’interprétation de la législation belge en matière de sécurité informatique (...) J’attends avec sérénité la décision (de la justice belge)", a ajouté Patrick Ouart sur France Info.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :