samedi 21 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Pyongyang tire des missiles vers la mer du Japon, Séoul s’équipe (...)

Pyongyang tire des missiles vers la mer du Japon, Séoul s’équipe d’un navire antimissile

Le Monde, avec AFP

vendredi 25 mai 2007, sélectionné par Spyworld

logo

La Corée du Nord a tiré, vendredi 25 mai, des missiles à courte portée en direction de la mer du Japon, a annoncé l’agence de presse japonaise Kyodo, citant des "sources proches des relations nippo-américaines". Cette information a été confirmée, peu après, par les services de renseignements sud-coréens. "Il semble que les tirs de missiles par la Corée du Nord fassent partie des exercices militaires de routine qui se tiennent chaque année", a indiqué un porte-parole des renseignements sud-coréens (NIS).

"Je ne peux pas fournir de détails sur ces informations, mais il n’y a pas de grave problème pour la sécurité du Japon", a indiqué, pour sa part, le premier ministre japonais, Shinzo Abe. Il a toutefois répété que la patience de Tokyo avait des "limites". "Si la Corée du Nord continue à ne pas répondre aux inquiétudes de la communauté internationale, il nous faudra envisager diverses options", a-t-il ajouté, faisant référence à la possibilité de nouvelles sanctions unilatérales japonaises contre le régime de Pyongyang.

ACCROCHAGES RÉGULIERS

En juillet 2006, le régime communiste nord-coréen, entré en 2003 dans le club restreint des puissances nucléaires, avait procédé aux tirs d’essai de sept missiles balistiques au large de ses côtes. Les deux Corées, théoriquement en guerre faute de traité de paix mettant fin au conflit de 1950-1953, ont régulièrement des accrochages en mer Jaune. La Corée du Nord a accusé cette semaine Séoul d’avoir violé une frontière maritime controversée en envoyant des navires de guerre dans cette zone de friction récurrente. Depuis 1999, les escarmouches y ont fait plusieurs dizaines de morts. Six marins sud-coréens ont ainsi été tués en juin 2002. Paralèllement, la Corée du Sud a inauguré, vendredi, son premier destroyer équipé du système de combat antimissile Aegis, développé par le groupe de défense américain Lockheed Martin. Ce bateau, baptisé King Sejong, sera pleinement opérationnel en 2009 à l’issue d’une série d’essais. "Le navire, équipé des plus récents systèmes de défense et de combat est l’un des destroyers les plus performants au monde", s’est félicité le président sud-coréen, Roh Moo-hyun, lors d’une cérémonie d’inauguration. Un second destroyer équipé du système Aegis sera lancé en 2010 et un troisième en 2012, selon la marine.

La Corée du Sud a inauguré le "King Sejong", son premier destroyer équipé du système de combat antimissile. - AP/Lee Sang-hyun

Une unité nord-coréenne défile à Pyongyang, le 25 avril 2007, pour les 75 ans de la création de l’armée populaire coréenne. - REUTERS/HO


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :