vendredi 24 mars 2017

Accueil du site > Défense > France > Spartan premier drone naval

Spartan premier drone naval

DGA, Ministère de la Défense

lundi 30 mai 2005, sélectionné par Spyworld

logo

Début des essais à la mer du premier drone naval de surface SPARTAN

SPARTAN, le premier démonstrateur technologique de drone naval de surface réalisé par la délégation générale pour l’armement (DGA) en coopération avec les Etats-Unis, a été livré début avril au GESMA (Groupe d’Etudes Sous-Marines de l’Atlantique), à Brest. Cette livraison préfigure la campagne d’essais à la mer qui s’achèvera à l’hiver 2005. Longue de 7 mètres, cette embarcation légère est commandée à distance par un opérateur depuis un navire ou depuis la terre. Ce concept permet d’élargir une zone d’intervention, en assurant une présence accrue en mer, sans mise en danger du personnel.

Ses caractéristiques permettent de déployer divers types d’équipements en fonction des besoins opérationnels. La reconfiguration de ce drone modulaire ne prend que quelques heures. Actuellement, plusieurs drones et différents modules sont en phase d’évaluation, afin de répondre aux missions suivantes : surveillance (anti-terrorisme), protection de la flotte (missiles, canon de petit calibre), détection de mines et de sous-marins.

L’objectif premier des essais menés par la France est d’intégrer les modules dont elle a assuré le développement. Il s’agit des modules de « lutte anti-sous-marine », d’« évitement automatique d’obstacle » et de « détection chimique et radiologique ». Le deuxième objectif de ces essais est de confirmer les capacités opérationnelles de ces drones navals de surface. Ces essais permettront enfin d’identifier les améliorations à apporter avant de commander les premiers exemplaires qui devraient entrer en service dans la Marine dès 2008.

- Contact presse de la DGA : Karen Pachot Tél : 01 45 52 73 25
- Centre Presse de la DICOD : Tél. : 01 44 42 54 02 Fax : 01 44 42 41 22


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :