jeudi 19 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > L’AED lance un programme de R&D pour la protection des forces en (...)

L’AED lance un programme de R&D pour la protection des forces en milieu urbain

DGA, Ministère de la Défense

mercredi 30 mai 2007, sélectionné par Spyworld

logo

L’agence européenne de Défense (AED) lance un programme de recherche et développement pour la protection des forces en environnement urbain pour vingt pays européens. Premier programme de recherche de défense qui rassemble autant de nations européennes, le Joint investment programme force protection (JIP FP) inaugure une nouvelle manière de mutualiser la recherche de défense en Europe.

Vingt pays européens ont décidé d’investir 55 millions d’euros dans un programme commun de recherche et développement, mené sous l’égide de l’AED. L’accord de réalisation d’un programme d’études sur les technologies liées à la protection des forces déployées en milieu urbain a été signé le 14 mai 2007 par les ministres de la Défense à Bruxelles pour signer avec ses homologues.

La France est le premier contributeur du programme avec 12 millions d’euros sur trois années. Les autres participations les plus importantes sont l’Allemagne et la Pologne avec 10 millions d’euros chacun. La France voit dans ce projet une réelle opportunité de développer une coopération fructueuse avec de nouveaux partenaires dans la recherche et technologie.

La délégation générale pour l’armement (DGA), un des initiateurs du JIP FP, a participé à l’élaboration des grands principes de ce nouveau type de coopération. Ses experts participeront à l’évaluation des offres proposées et des études réalisées.

Au sein de la DGA, Hervé Moraillon, chef de division au service des recherches et technologies de défense et de sécurité (SRTS) de la D4S*, a été nommé représentant français au comité de pilotage du JIP FP. Laurent Barraco, de l’unité de management opérations d’armement terrestres (UM TER) de la DSA*, a été désigné comme manager pour le suivi et la mise en œuvre de cette opération.

L’AED doit maintenant lancer des appels à contribution vers l’industrie - dont des PME - et les centres de recherche européens pour qu’ils proposent des projets d’études dans un des domaines suivants :

- aptitude à la survie collective ;

- protection individuelle ;

- analyse de données, incluant la fusion de données issues de diverses sources ;

- système de communication sans fil tactique sécurisée en environnement urbain ;

- planification de mission et formation dans un environnement asymétrique.

L’objectif est de passer les premiers contrats avant fin 2007.

La protection des forces en environnement urbain, correspond à un besoin majeur des forces armées modernes. Sur tous les théâtres d’opérations, les soldats sont exposés à de multiples menaces (attaques suicides, dispositifs explosifs improvisés, risques NRBC, snipers, etc.). Par ce programme, les états membres vont acquérir des technologies qui permettront à l’avenir d’améliorer la sécurité des soldats en opération en milieu urbain, des convois et des forces déployées sur des bases projetées.

* D4S : direction des systèmes de forces et des stratégies industrielle, technologique et de coopération

DSA : direction des systèmes d’armes


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :