vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Le Qatar et EADS signent un contrat pour un système de surveillance (...)

Le Qatar et EADS signent un contrat pour un système de surveillance radar

AFP

dimanche 3 juin 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le Qatar et le groupe aéronautique et de défense européen EADS ont signé dimanche à Doha un contrat portant sur une couverture radar du territoire qatari d’un montant de 240 millions d’euros, a annoncé le commandement des forces armées qataries dans un communiqué.

Le contrat devra être réalisé sur une durée de trois ans, précise le communiqué.

Il a été signé lors d’une cérémonie à laquelle ont assisté des représentants des forces armées qataries et de EADS.

Le projet prévoit "l’installation d’un réseau de surveillance et de protection" pour une couverture radar "des frontières maritimes, côtières et terrestres" du Qatar, un riche pays gazier, précise le commandement qatari.

Le réseau, prévoyant la création de stations de surveillance "électronique et de technologie de pointe", sera relié à "des centres de commandement et de contrôle à plusieurs niveaux par un système de télécommunications sécurisé pour la transmission des informations, photos et autres données".

Selon le communiqué, le contrat prévoit aussi la formation de cadres locaux pour la réalisation du projet, destiné à doter le Qatar, pays du Golfe, une zone troublée, d’un système de sécurité complémentaire pour la protection "des ressources économiques et des objectifs de développement" de l’émirat.

La signature du contrat a été "remporté par EADS en tant que maître d’oeuvre" pour la réalisation du projet "avec la participation d’autres firmes mondiales spécialisées", marque "l’inauguration officielle" du Bouclier sécuritaire pour la patrie, qui devra être mis en place "dans un délai de près de 3 ans" et d’un coût estimé à 240 millions d’euros, selon le commandement des forces armées.

La signature du contrat avait été révélée mercredi lors d’une visite à Paris de l’émir du Qatar, cheikh Hamad Ben Khalifa Al-Thani, premier chef de l’Etat arabe à être reçu à l’Elysée par le nouveau président français Nicolas Sarkozy depuis sa prise de fonction le 16 mai.

La visite à Paris du souverain du Qatar avait également été marquée par la signature par la compagnie Qatar Airways d’un accord portant sur une commande de 80 avions Airbus 350 pour un montant de 16 milliards de dollars auprès de l’avionneur européen, filiale du groupe EADS.

Le président Nicolas Sarkozy et l’émir du Qatar, le cheikh Hamad ben Khalifa Al-Thani, le 30 mai 2007 au Palais de l’Elysée (Photo Eric feferberg/AFP/Archives)


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :