samedi 21 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Des Irano-Américains arrêtés en Iran ont "avoué"

Des Irano-Américains arrêtés en Iran ont "avoué"

AFP

lundi 4 juin 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Des Irano-Américains accusés d’espionnage par les autorités iraniennes ont "avoué beaucoup de choses" a annoncé dimanche un responsable du parquet de Téhéran, cité dans un quotidien.

"En ce qui concerne les affaires d’espionnage (relatives à) certaines personnes, nous avons obtenu de bons résultats", a dit Hassan Haddad, procureur adjoint, cité par le journal Ham Mihan. "Elles ont avoué beaucoup de choses, et toutes les personnes arrêtées ont la citoyenneté iranienne", a ajouté M. Haddad.

Quatre Irano-américains ont été accusés d’espionnage en mai en Iran. Trois d’entre eux, l’universitaire Haleh Esfandiari, le sociologue Kian Tajbakhsh et l’homme d’affaires Ali Shakeri, sont détenus à Téhéran. La journaliste Parnaz Azima a été laissée en liberté mais est empêchée de quitter le pays.

Certaines d’entre elles, notamment Mme Esfandiari et MM. Tajbakhsh et Shakeri ont été accusés par la presse conservatrice d’être lié à un réseau d’espionnage visant à provoquer un changement de régime en douceur.

Vendredi, le président américain George W. Bush avait réclamé la libération immédiate et inconditionnelle de "plusieurs" Irano-Américains détenus en Iran.

Le gouvernement iranien a dénoncé dimanche "l’ingérence" des Etats-Unis dans cette affaire.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :