mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Intelligence économique > Avaya est racheté par des fonds d’investissement

Avaya est racheté par des fonds d’investissement

01net, avec Reuters

mardi 5 juin 2007, sélectionné par Spyworld

logo

L’équipementier télécoms coûtera 8,2 milliards de dollars à TPG Capital et Silver Lake. Un rachat qui marque la poursuite de la recomposition du secteur des télécoms.

Le constructeur américain d’équipements de réseaux, Avaya, leader sur le marché de la téléphonie sur IP devant Cisco et Nortel, a annoncé lundi soir avoir accepté une offre de rachat de 8,2 milliards de dollars (6,1 milliards d’euros) des fonds de capital-investissement TPG Capital et Silver Lake.

Les actionnaires d’Avaya recevront 17,50 dollars par action, soit une prime d’environ 28 % sur le cours de clôture du 25 mai, dernière séance avant la parution d’articles de presse évoquant la possibilité d’un accord. Le titre Avaya a terminé lundi en hausse de près de 4 % à 16,72 dollars sur le New York Stock Exchange avant l’annonce officielle de l’accord.

La taille d’Avaya, relativement limitée par rapport à celle de concurrents tels que Cisco Systems, désignait depuis longtemps déjà la société comme une cible potentielle. Les rumeurs s’étaient intensifiées récemment après l’annulation par le groupe d’une réunion d’investisseurs.

Un secteur en recomposition

Le rachat d’Avaya constitue une nouvelle étape de la recomposition du secteur, marquée notamment par la naissance d’Alcatel-Lucent et le rapprochement des activités d’équipement de réseaux de Nokia et Siemens. Avaya, qui réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ cinq milliards de dollars, bénéficie selon les analystes d’une position de leader dans les équipements destinés aux entreprises utilisant la téléphonie sur IP. « Au terme d’une étude approfondie des alternatives stratégiques d’Avaya menée avec la direction et nos conseils financiers, le conseil d’administration a conclu que cet accord avec Silver Lake et TPG assurait aux actionnaires une valorisation optimale », a déclaré dans un communiqué Phil Odeen, président non exécutif du groupe.

Le rachat, qui doit être approuvé par les actionnaires et les autorités concernées, devrait être effectif à l’automne de cette année. L’accord prévoit qu’Avaya peut solliciter des propositions de tierces parties pendant 50 jours.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :