dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Espions chinois au Canada

Espions chinois au Canada

Communiqué de presse via mail

jeudi 7 juin 2007, sélectionné par Spyworld

logo

M. Chen Yonglin, le premier individu à avoir révélé au grand public le vaste réseau d’espionnage de la Chine dans les pays occidentaux – spécialement au Canada, aux États-Unis et en Australie – sera à Montréal, le 8 juin 2007, et pourra rencontrer les députés intéressés. Le chef du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) a récemment déclaré que 50 % des ressources de son agence étaient destinées à contrer l’espionnage de la Chine au Canada, sans donner de détails précis. M. Chen peut fournir les détails sur l’espionnage de la Chine.

Chen Yonglin est l’ex-premier secrétaire au consulat chinois à Sydney, Australie. Il a quitté son poste et demandé l’asile politique au gouvernement australien en mai 2005. Il a, par la suite, mis au grand jour l’espionnage que la Chine effectue en sol étranger par l’entremise de ses missions diplomatiques. M. Chen était lui-même responsable de surveiller les militants des droits de l’homme et pro-démocratie, les groupes pro-tibétains et les pratiquants du Falun Gong. Il a également dénoncé les manœuvres de Pékin pour contrôler les communautés chinoises d’outre-mer ou pour influencer les politiciens importants.

Après avoir risqué sa vie en se séparant du gouvernement chinois, M. Chen Yonglin n’est pas disparu sous les radars. « J’ai quitté le Parti communiste chinois pour conserver l’intégrité de ma conscience et je ne devrais pas perdre cela après avoir réussi [à demeurer en Australie] », raconte-t-il. Depuis qu’il est devenu transfuge, il a témoigné de l’espionnage de la Chine devant un sous-comité des droits de l’homme du Congrès américain, devant le Sénat australien et devant différents Parlements européens.

Chen Yonglin a été invité au Canada par le China Research Association de l’Université de Toronto pour participer à un forum. Il s’est aussi déplacé à Ottawa pour rencontrer des députés et fonctionnaires fédéraux, dont le Secrétaire d’État Jason Kenney, et poursuivra son chemin vers Vancouver après un arrêt à Montréal.

M. Chen parle l’anglais couramment et sera disponible pour rencontrer les députés intéressés le vendredi 8 juin 2007.

Pour plus dinformations et/ou pour obtenir une entrevue : Kathia Guay (514) 963-4249


- Canada called easy target for spies, The Globe and Mail


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :