mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Radar : Poutine réaffirme sa proposition

Radar : Poutine réaffirme sa proposition

Lejdd.fr

vendredi 8 juin 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Vladimir Poutine a proposé vendredi d’installer les intercepteurs du système américain de défense anti-missile en Turquie, en Irak ou sur des plates-formes en mer. La Russie est même prête à partager avec l’armée américaine des renseignements provenant d’une station radar qu’elle contrôle en Azerbaïdjan, a réaffirmé vendredi le président russe Vladimir Poutine. "La station de Qabala couvre pratiquement toute la région qui inquiète les Américains", a déclaré Poutine lors de la conférence de presse qu’il a donnée à l’issue du sommet du G8 à Heiligendamm, en Allemagne. "Nous sommes prêts à transmettre tout renseignement, en temps réel", a-t-il ajouté. Poutine avait proposé jeudi, lors d’un entretien bilatéral avec le président George Bush, que Washington utilise la station radar de Qabala plutôt que de mettre en place une station radar en République tchèque, dans le cadre d’un projet de bouclier antimissiles censé protéger l’Europe ou les Etats-Unis de missiles que pourraient tirer des pays hostiles à Washington comme l’Iran.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :