dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Informatique > Internet > Google Earth appelé à masquer les cibles potentielles du terrorisme sur (...)

Google Earth appelé à masquer les cibles potentielles du terrorisme sur ses cartes

Xinhua

lundi 11 juin 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le député de l’état de New York Michael Gianaris a demandé dimanche à Google Earth de flouter les images de cibles potentielles du terrorisme sur ses cartes.

Lors d’une conférence de presse tenue dimanche matin, le député du quartier du Queens a affirmé que les autorités fédérales doivent travailler avec Google pour flouter les cartes qui détaillent les zones sensibles telles que les aéroports, les usines de stockage de produits chimiques et les bases militaires.

Cet appel intervient après la parution de rapports indiquant que les terroristes qui envisageaient de faire sauter une conduite de carburant alimentant l’aéroport JFK, ont utilisé ce site pour préparer leur attaque.

M. Gianaris a déclaré qu’il avait écrit trois lettres au PDG de Google Earth et n’avait reçu qu’une réponse, affirmant que le site internet avait déjà mis en place suffisamment de mesures de sécurité.

Google a indiqué dans un communiqué : "Toute personne qui survole ou longe en voiture l’une de ces propriétés peut obtenir des informations similaires. Google prend très au sérieux ces problèmes de sécurité, et sera toujours disposée à en discuter avec les agences publiques et les responsables officiels."

Les New Yorkais ont des sentiments mitigés vis-à-vis des préoccupations de M. Gianaris. Certains pensent que l’information est déjà publique. D’autres estiment qu’une carte d’ensemble ne constitue pas une menace.

Le 2 juin, la police fédérale (FBI) a mis à jour un complot terroriste maladroitement élaboré par un habitant de Brooklyn et trois ressortissants étrangers qui avaient l’intention de faire sauter les conduites de kérosène de l’aéroport John F. Kennedy.

Si le complot avait abouti, les conséquences en auraient été incalculables, avaient estimé les instances municipales.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :