vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Informatique > Un assistant chinois du New York Times accusé de fraude

Un assistant chinois du New York Times accusé de fraude

AFP

mercredi 1er juin 2005, sélectionné par Spyworld

La justice chinoise a accusé de fraude un assistant chinois du quotidien américain New York Times, Zhao Yan, détenu depuis plus de huit mois pour avoir divulgué des "secrets d’Etat" à des étrangers, a déclaré mercredi son avocat."D’après la loi chinoise, le parquet doit fournir une nouvelle accusation ou libérer le suspect à l’issue d’une période d’instruction de sept mois", a déclaré à l’AFP Me Mo Shaoping.L’avocat a ajouté que ce rebondissement judiciaire permettait au gouvernement de continuer à détenir Zhao sans procès."Nous avons appris le nouveau chef d’accusation sept mois après la mise en détention de Zhao", a précisé Me Mo, qui ne savait pas si l’accusation de fraude allait remplacer le chef d’inculpation initial de divulgation de secrets d’Etat ou se substituer à lui."Ils ne nous ont donné aucune explication", a encore dit l’avocat qui a expliqué que ni lui-même, ni sa famille n’avaient eu accès au détenu.Zhao Yan avait été arrêté le 17 septembre, quelques jours après l’annonce par le New York Times que l’ancien numéro un chinois Jiang Zemin allait quitter ses fonctions à la tête de l’armée.Le gouvernement chinois a accusé cette semaine d’espionnage Ching Cheong, un journaliste hongkongais travaillant pour le Straits Times de Singapour, qui cherchait selon son épouse à obtenir des manuscrits d’entretiens avec l’ancien dirigeant réformiste Zhao Ziyang.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :