lundi 11 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Plus de 300 groupes criminels au Québec

Plus de 300 groupes criminels au Québec

Caroline Touzin, la Presse

mercredi 13 juin 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Plus de 300 groupes criminels sont actifs au Québec. Ils oeuvrent principalement dans le domaine de la drogue, selon le premier état complet de la situation sur le crime organisé du Quebec dévoilé cet après-midi dans la Vieille Capitale.

Ce bilan a été préparé par le Service du renseignement criminel qui collige les informations des 34 corps policiers québécois.

Les groupes criminels sont de souches diversifiées : gangs de rue, motards, Sud-Américains, Est-Européens, Italiens, autochtones, Proche et Moyen-Orient, Asiatiques et Québécois de souche.

Une grande partie du bilan est consacrée aux gangs de rue. Les membres de gangs travaillent de plus en plus en collaboration avec d’autres organisations comme les motards et la mafia, a noté le chef de police de Montréal et président du Comité de gestion du Service du renseignement criminel du Québec, Yvan Delorme. Ces gangsters n’hésitent pas à recourir à l’intimidation à l’égard des intervenants du système judiciaire, que ce soit des policiers, des avocats ou des juges, a ajouté le chef de police. Ils se font aussi remarquer par leur violence dans les prisons québécoises.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :