vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Arrestation d’un Russe et d’un officier autrichien soupçonnés (...)

Arrestation d’un Russe et d’un officier autrichien soupçonnés d’espionnage

AFP

jeudi 14 juin 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Un ressortissant russe et un officier de l’armée autrichienne, soupçonnés d’espionnage, ont été arrêtés en Autriche, a annoncé jeudi à l’AFP un porte-parole du ministère autrichien de l’Intérieur.

"Ils ont été arrêtés lundi près de Salzbourg, sur mandat d’arrêt européen", a indiqué Manfred Hestera.

Le journal autrichien Kurier a d’abord évoqué l’arrestation d’un espion russe de haut niveau ainsi que d’un sous-lieutenant autrichien dans deux communes différentes d’Autriche.

L’arrestation des deux hommes a eu lieu à l’issue d’une enquête de plusieurs mois des ministères autrichiens de l’Intérieur et de la Défense.

L’identité des deux suspects n’a pas été révélée.

L’ambassade de Russie à Vienne a indiqué à l’AFP que le ressortissant russe était un membre de la délégation russe participant à une conférence de l’ONU dans la capitale autrichienne.

L’ambassade a officiellement protesté auprès du ministère autrichien des Affaires étrangères. "Nous avons envoyé une note de protestation", a indiqué à l’AFP la porte-parole de l’ambassade Tatiana Koupalova.

"Nous pensons que tous les membres de la délégation russe à l’ONU bénéficient de l’immunité diplomatique" a-t-elle ajouté.

Selon un porte-parole de l’Agence spatiale russe Roskosmos, Igor Panarine, interrogé par la chaîne de télévision russe Pervyï Kanal, le Russe arrêté est un employé de Roskosmos participant à une conférence sur l’espace organisée par l’ONU.

"Nous espérons que (cette affaire) sera réglée dans les prochains jours. Cet employé était toujours bien noté et remplissait bien ses fonctions", a ajouté M. Panarine.

Les ministères autrichiens des Affaires étrangères et de la Justice étudient la question, a ajouté la porte-parole de l’ambassade de Russie, précisant n’avoir toujours pas eu de réponse.

Le ministère des Affaires étrangères, interrogé par l’AFP, n’était pas en mesure pour l’instant de commenter l’affaire.

Le quotidien Kurier a révélé que l’espion présumé avait été un conseiller technique de l’ambassade de Russie à Vienne entre 1994 et 1999. Il serait en même temps un agent des services secrets russes FSB, poursuit le journal.

Selon les journaux populaires Österreich et Kronen Zeitung, le ressortissant russe aurait obtenu des renseignements de la part du sous-lieutenant autrichien, qui est technicien dans une unité de l’armée de l’air autrichienne. Ces renseignements concernaient des composants électroniques entrant dans la fabrication d’un hélicoptère allemand.

L’officier autrichien a été suspendu de ses fonctions et une procédure disciplinaire a été ouverte à son encontre. Il est notamment soupçonné de soutien à un service d’espionnage au profit d’une force étrangère, selon Österreich.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :