mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > La 47ème édition du Bourget démarre en fanfare

La 47ème édition du Bourget démarre en fanfare

C.S-L., RTL.fr

lundi 18 juin 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le Bourget accueille depuis lundi et jusqu’à dimanche prochain le salon international de l’Aéronautique et de l’Espace. Il a été inauguré au pas de charge par le Premier ministre François Fillon, et il a démarré en fanfare, avec des commandes en rafale pour Airbus. Un symbole essentiel à l’heure où une crise économique et des interrogations sur la gestion secouent la filiale d’EADS. 2000 exposants et 42 pays sont attendus avec un retour en force des Etats-Unis.

400.000 visiteurs professionnels et passionnés attendus

Les férus d’aéronautique ont pris rendez-vous : le Salon international de l’aéronautique et l’Espace s’est ouvert lundi (18 juin) près de Paris. Le public devra attendre le vendredi 22 juin pour parcourir les couloirs du Bourget et admirer les avions, hélicoptères, moteurs propres... des 2.000 exposants venus de 42 pays.

Dès lundi, place est faite aux professionnels ainsi qu’au Premier ministre François Fillon qui a participé à l’inauguration. D’habitude, c’est le Président de la République qui ouvre le Salon du Bourget, mais cette année Nicolas Sarkozy fera la clôture samedi. Accompagné du ministre de la Défense Hervé Morin et du secrétaire d’Etat aux Transports Dominique Bussereau, le chef du gouvernement a vu l’hélicoptère de combat Tigre du constructeur européen Eurocopter. L’hélicoptère de transport NH-90 et le drone de surveillance Eagle one étaient aussi au programme. Il a évidemment vu le fameux A380 d’Airbus, au cœur des difficultés financières de la filiale d’EADS.

Déjà plus de 32 milliards de dollars pour Airbus

Le plus grand rendez-vous mondial de l’aéronautique, qui se tient tous les deux ans, fait pour cette 47ème édition une place nouvelle aux technologies propres. Un thème que les grands de ce domaine regardent avec intérêt puisque Boeing et EADS notamment appellent l’industrie aéronautique à se rendre moins nocive pour l’environnement. Plusieurs industriels du secteur ont ainsi appelé les motoristes à travailler sur la question, l’effort principal reposant sur eux.

Cette année le Bourget se distingue également par un grand nombre de commandes attendues pour Boeing et Airbus. La compagnie aérienne Qatar Airways a déjà confirmé une commande portant sur 80 nouveaux long-courrier Airbus A350, et une commande de trois A380 supplémentaires. Louis Gallois, le président d’Airbus, espérait plus de 100 commandes d’avions. Chose faite en début d’après-midi entre les commandes de Qatar Airways, d’Emirates, de la compagnie koweitienne Jazeera Airways et de l’américaine US Airways. Ces commandes rapporteront à elles seules plus de 32 milliards de dollars. Sont concernés les modèles d’A380, d’A350 XWB et d’A320.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :