mercredi 13 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > France > M. Sarkozy impose à Mme Alliot-Marie la fusion des services de (...)

M. Sarkozy impose à Mme Alliot-Marie la fusion des services de renseignement

Piotr Smolar, le Monde

vendredi 22 juin 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le métier de ministre, sous l’autorité de Nicolas Sarkozy, ne garantit pas une grande marge de manoeuvre. Surtout à l’intérieur. Le conseil des ministres a décidé, mercredi 20 juin, d’ouvrir le chantier de "la fusion des services de renseignement", c’est-à-dire des renseignements généraux (RG) et de la direction de la surveillance du territoire (DST). Pourtant, dans une interview au Monde le 9 juin, le ministre de l’intérieur, Michèle Alliot-Marie, avait exprimé de fortes réserves au sujet d’une telle mesure.

Les RG et la DST achèvent ces jours-ci leur emménagement dans un immeuble commun à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), avec la sous-direction antiterroriste de la police judiciaire (Le Monde du 25 mai). "Je ne pense pas qu’à court terme, il soit possible ou utile d’aller au-delà, précisait le ministre dans l’entretien. L’idée d’une fusion me paraît pour le moins prématurée." Elle préférait se féliciter de la possibilité d’"améliorer leurs échanges".

Aujourd’hui, dans son entourage, on affirme ne pas "rebrousser chemin" mais on reconnaît que "le tempo est donné par le chef de l’Etat". Pour l’heure, l’Elysée n’a fixé aucun calendrier pour la réflexion sur le périmètre exact et la nature du service unique qui verra le jour. "On n’en est pas à la livraison de l’appartement témoin ni à la remise des clefs au propriétaire, souligne un membre du cabinet de Mme Alliot-Marie. On va chercher à bâtir le système le plus efficace, le moins redondant, sans faire simplement du un plus un."

Le rendez-vous possible, dans le calendrier politique, pourrait être la discussion au Parlement de la future loi d’orientation sur la sécurité intérieure, prévue pour cet automne.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :