vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Drone : EADS se félicite de la coopération France-Allemagne-Espagne

Drone : EADS se félicite de la coopération France-Allemagne-Espagne

Xinhua

samedi 23 juin 2007, sélectionné par Spyworld

logo

EADS ( européan aeronautic defence and space company) s’est félicité vendredi d’un arrangement technique entre la France, l’Allemagne et l’Espagne, pour préparer et conduire en commun une phase de réduction de risque pour un système de drones appelé "Advanced-UAV".

"Cette décision est une étape importante pour réaliser un programme militaire véritablement européen et d’avenir", a déclaré EADS dans un communiqué, en citant Stefan Zoller, membre du Directoire d’EADS chargé de la défense et de la sécurité.

"Cela ouvre la voie à la mise en place d’un concept avancé de UAV modulaires qui permet de combler efficacement les lacunes constatées concernant leurs capacités, et parallèlement, d’améliorer de manière considérable l’interopérabilité des forces armées dans ce domaine d’avenir", a-t-on indiqué.

Le programme "Advanced-UAV" sur lequel s’accordent les trois pays, est appelé à accueillir d’autres partenaires européens, a-t- on appris d’une source officielle française.

Les drones, aéronefs à réaction opérant de manière autonome, sont tout autant adaptés aux scénarios futurs de surveillance de vastes territoires pendant une longue durée que pour les missions de renseignement à basse altitude et à grande vitesse dans les zones de combat.

Drone : France, ALlemagne et Espagne s’accordent sur un arrangementtechnique

La France, l’Allemagne et l’Espagne ont finalisé, à l’occasion du salon de l’aéronautique du Bourgent, dans la banlieue de Paris, un arragement technique pour préparer et conduire en commun une phase de réduction de risques pour un système de drones appelé "Advanced-UAV", a-t-on appris vendredi du côté français.

Cet arrangement technique sera suivi d’un contrat qui sera notifié à EADS pour définir la solution technique répondant aux besoins des trois nations et afin d’en réduire les principaux risques techniques, financiers et calendaires, a déclaré la Délégation générale pour l’armement de France (DGA) dans un communiqué.

Ce programme, qui contribuera également au développement d’une capacité industrielle européenne autonome pour ce type de système, est appelé à accueillir d’autres partenaires européens, a-t-on indiqué.

De son côté, EADS s’est félicité de cette coopération tri nationale, soulignant qu’il s’agissait d’une étape importante pour réaliser un programme militaire véritablement européen et d’avenir.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :