samedi 16 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > La Bulgarie appelle les Etats-Unis à entamer des négociations sur le radar (...)

La Bulgarie appelle les Etats-Unis à entamer des négociations sur le radar dans le cadre de l’OTAN

Xinhua

jeudi 28 juin 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Les négociations sur l’installation du bouclier antimissiles dans le centre de l’Europe devraient se dérouler dans le cadre de l’OTAN, a souligné mercredi le ministre bulgare des Affaires étrangères, Ivaylo Kalfin, à l’issue d’un entretien avec son homologue tchèque, Karel Schwarzenberg.

Les pays concernés doivent avoir une politique transparente sur la Russie, afin que cette dernière ne se sente pas menacée par ce système, a expliqué M. Kalfin.

La République tchèque et la Bulgarie sont toutes deux d’accord que le système de radar installé en République tchèque, ainsi qu’un silo de dix missiles intercepteurs en Pologne doivent être compris dans le "parapluie" défensif de l’OTAN, a souligné pour sa part M. Schwarzenberg.

Le gouvernement tchèque continuera à discuter du problème du radar avec la Russie, a annoncé M. Schwarzenberg.

Les Etats-Unis ont révélé en janvier un plan d’installation d’un système de radar en République tchèque et de dix missiles intercepteurs en Pologne, ce qui a provoqué une vive protestation de la part de la Russie.

En tant que membre de l’OTAN, la Bulgarie est une alliée fidèle des Etats-Unis. Quelque 2.500 soldats américains vont être déployés dans ce pays. En revanche, les dirigeants bulgares ont indiqué qu’ils demanderaient à l’OTAN à mettre leur pays à l’abri dans le système défensif de l’alliance.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :