vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > La police de Londres neutralise un engin explosif dans le quartier de (...)

La police de Londres neutralise un engin explosif dans le quartier de Haymarket

Le Monde, avec AP et AFP

vendredi 29 juin 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Scotland Yard a annoncé, vendredi matin 29 juin, avoir découvert et neutralisé dans la nuit un engin explosif dans une voiture dans Haymarket, une rue située dans un quartier où se trouvent de nombreux théâtres, près de Picadilly Circus, dans le centre de Londres. Des experts en explosifs ont examiné le véhicule vers 3 heures du matin pour y trouver un "engin explosif", qu’ils ont immédiatement neutralisé.

La chaîne d’information Sky News a cité des témoins indiquant avoir vu une Mercedes entrer en collision avec des poubelles, son conducteur prenant la fuite. Un témoin dit avoir vu une bonbonne de gaz verte –propane sur le siège arrière du véhicule, ainsi qu’une grande quantité de clous sur le plancher de la voiture.

La police n’a donné aucun détail sur ce qu’elle a qualifié d’’’engin explosif potentiellement viable’’. Vendredi matin, le périmètre autour de la voiture suspecte a été bouclé à titre de précaution, tandis que les démineurs poursuivaient l’examen du véhicule.

À UNE SEMAINE DE L’ANNIVERSAIRE DES ATTENTATS DU 7 JUILLET 2005

Cette alerte intervient deux jours après la nomination du nouveau premier ministre, Gordon Brown. Le nouveau ministre de la justice, Jack Straw, a indiqué à la BBC radio que le gouvernement avait été alerté rapidement après la découverte de l’engin.

Il s’est refusé à donner des détails supplémentaires, renvoyant vers Scotland Yard. "C’est vraiment à la police de faire un communiqué quand elle jugera le moment approprié", a-t-il indiqué. Une tente bleue, apparemment destinée à couvrir la voiture suspecte, était encore en place sur les lieux vendredi matin, alors que des officiers en civil surveillaient les alentours, selon les images de télévision.

Dans un peu plus d’une semaine, Londres doit célébrer le deuxième anniversaire des attentats du 7 juillet 2005, qui avaient fait 56 morts, dont les quatre kamikazes, dans les transports en commun de Londres. La Grande-Bretagne est actuellement au deuxième échelon de la sécurité antiterroriste, la menace étant considérée comme "grave" par le MI5, les services de renseignement intérieur britanniques.

Une tente bleue a été placée sur la voiture suspecte, découverte dans les premières heures de vendredi 29 juin 2007, dans le centre de Londres. - REUTERS/REUTERS TV

L’engin explosif se trouvait dans une voiture garée à Haymarket, près de Picadilly Circus, le quartier touristique de Londres. - Google Maps


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :